PLANETARIUM
USAGE(S)
du monde



planétarium

YVES DORMOY / RODOLPHE BURGER

Photo Taillefer


Dans le projet «PLANETARIUM», on trouvera :
Un hommage à Ornette Coleman situé à l’aéroport de Tokyo – des cieux bien peu silencieux traversés de voix techno-poétiques – Jules Verne comme il se doit – des bribes de messages interstellaires émis par Alan Turing – un blues retro-futuriste en hommage à James Blood Ulmer – une berceuse irrésistible signée Dylan Thomas – des développements « rythmolodiques » typiques de la manière Dormoy – un suspense constant et des dénouements provisoires – la voix de Godard qui demande qu’on ne change rien afin que tout soit différent – une référence à un ciel proche où s’enchevêtrent les voies aériennes, où circulent les aéronefs à bord desquels ont été prélevés signaux sonores et messages radio, sortes de chants célestes auxquels Rodolphe Burger mêle sa propre voix en en reprenant parfois le vocabulaire. Des « petites phrases » partout et toujours préférées aux longs développements – un jeu amoureux avec les essences chimiquement pures du jazz, du blues, du rock, de l’électronique, de la musique concrète, etc… au plus loin des tentatives de synthèse au goût du jour.

YVES DORMOY et RODOLPHE BURGER se sont longtemps côtoyés durant les années 80 à Strasbourg, au sein de multiples formations aussi bien jazz que rock.
L'album "Planetarium", issu d'une création à la Cité des Sciences de Paris en septembre 2003, scelle leurs retrouvailles musicales autour d'une proposition inédite : ordinateur + clarinette ou sax (Dormoy) et guitare électrique + voix (Burger), à quoi s'ajoutent la trompette d'Antoine Berjeaut et le piano de Benoît Delbecq.
Ils se produisent depuis lors régulièrement en concerts accompagnés des images d'Eric Vernhes, d'Ewen Chadronnet (Théâtre National de Montreuil, festival de jazz à Mulhouse, festival international de jazz à Montréal, festival d'Avignon, Nancy Jazz Pulsations, planétarium de Poitiers, festival Bandits-Mages de Bourges, tournée au Japon) ou des images de Tan Tan (tournée en Chine).

Ils ont travaillé avec John Tchicai pour un concert à Banlieues Bleues et travaillent régulièrement avec des musiciens ouzbeks.

Ils ont aussi composé ensemble la musique pour le Palais des Images du Pass à Mons (Belgique) et celle du Théâtre Immersif du Pavillon de la France à ll'exposition Universelle d'Aïchi (Japon), ainsi que celle de plusieurs pièces de théâtre.

 


extraits de l'album

 

concert au festival bandits-mages avec des images d'ewen chardronnet